Elections départementales 2015 : mode d’emploi.

Elections départementales 2015 : mode d’emploi.

La date des élections départementales a été annoncée la semaine dernière. Les électeurs seront donc appelés à désigner leurs conseillers départementaux les 22 et 29 mars prochains.

 


Depuis la loi du 17 mai 2013 relative à l’élection des conseillers départementaux, le déroulement des élections cantonales a été largement modifié.

Tout d’abord, le législateur a renommé les Conseils Généraux en Conseils Départementaux, les Conseillers généraux en Conseillers départementaux et, vous l’avez remarqué, les élections ne s’appellent plus les élections cantonales, mais les élections départementales. Ces changements d’appellations visent à rendre l’enjeu de ce scrutin plus clair : on élit nos représentants au niveau du département. Un seul terme reste inchangé: le canton (dénomination de la circonscription électorale concernée ce scrutin).

 


Se pose alors la question des compétences du département. Nous n’allons pas rentrer dans le détail, mais voici, en gros, les principales missions du département.

En premier lieu, il « définit et met en œuvre la politique d’action sociale » (Loi du 22 juillet 1983). Cela concerne, notamment, les politiques liées à l’enfance, aux personnes âgées, aux personnes en situation de handicap et aux prestations légales d’aide sociale comme le RSA.

Ensuite, le département assure la construction, l’entretien et l’équipement des collèges. Boulogne-Billancourt compte quatre collèges gérés par le Conseil Général des Hauts de Seine : Bartholdi, Landowski, Jacqueline Auriol et Jean Renoir.

Concernant l’aménagement du territoire, le département bénéficie de nombreux pouvoirs. Le plus visible est sans doute celui qui concerne la gestion de la voirie départementale. Par exemple, la route de la Reine, le boulevard Jean Jaurès, les avenues Vaillant, Leclerc et Morizet relèvent du département.

Enfin, les conseils généraux ont aussi des compétences en matière de politique culturelle et de protection du patrimoine. Le Musée Albert Kahn, situé rue du Port à Boulogne-Billancourt, est totalement géré par le département des Hauts de Seine.

 


Le principal apport de cette réforme réside dans le mode d’élection des conseillers départementaux.

La loi a procédé à un important redécoupage cantonal. Si cette modification a suscité un vif débat dans de nombreux départements, les deux nouveaux cantons boulonnais semble recueillir l’unanimité. Grossièrement, Boulogne-Billancourt sera coupée en deux au niveau de l’axe Vaillant-Leclerc. À noter, le canton sud comprendra également la ville de Sèvres.

Nous sommes donc passés de trois cantons à deux. Aussi, avec le nouveau mode de scrutin, nous n’aurons plus trois conseillers généraux, mais quatre conseillers départementaux !

En effet, en mars prochain, nous élirons deux conseillers par canton. Les candidats devront obligatoirement se présenter en binôme : un homme et une femme. La parité s’impose jusqu’au choix des suppléants : nécessairement une femme et un homme. Comme auparavant, ils seront élus pour 6 ans.

Ainsi, le scrutin cantonal sera binominal, paritaire et à deux tours.

 


Si vous êtes candidat, ou que vous souhaitez aller encore plus loin dans l’étude de cette élection, voici tous les documents utiles pour vous aider à préparer la campagne :

– Le Mémento à l’usage des candidats aux élections départementales de 2015 (document très complet) : Cliquez ici pour télécharger le mémento

– Le décret de convocation des électeurs : Cliquez ici pour télécharger le décret du 28 novembre 2014

– Modèle de déclaration de mandataire financier pour les élections départementales : Cliquez ici pour télécharger le modèle (Mandataire financier)

– Modèle de déclaration d’une association de financement pour les élections départementales de 2015 : Cliquez ici pour télécharger le modèle (Association financement)

 


Petit bonus, si vous êtes candidat(e) à ces élections, je me permets d’attirer votre attention sur ce pack présenté par le cabinet de conseil et de communication politique JExpertise. Jonathan Stellon, le fondateur, vous propose un accompagnement personnalisé :

✔ Analyse du contexte politique et définition du positionnement le mieux adapté.

✔ Élaboration des documents officiels : profession de foi, bulletin de vote et affiche.

✔ Document de notoriété, le 1er tract de la campagne.

✔ 2 tracts thématiques et programmatiques.

✔ Mise en place d’un compte facebook et twitter + gestion et administration

✔ Conseil et suivi tout au long de la campagne, éléments de langage.

Beaucoup d’agences spécialisées vous proposent des packs similaires, n’hésitez pas à les contacter et à demander des devis !


 

Bonne campagne et bon vote !