S’inspirer des paroles du chef

Chers amis,

Quelqu’un a dit un jour au sujet des responsabilités en politique, qu’elles ne vont pas « à ceux qui estiment y avoir droit, non pas à ceux qui représentent une tendance, un clan, une amicale; (…) les responsabilités vont à ceux qui ont le plus envie de faire, à ceux qui sont prêts à s’y consacrer pleinement, totalement, à ceux qui ont encore suffisamment d’ardeur pour mener le combat contre la gauche, contre tous les immobilismes, contre toutes les pensées sclérosées. »

Ce quelqu’un, c’était Nicolas Sarkozy, le 28 Novembre 2004 au Congrès de l’UMP au Bourget.

Déjà à l’époque ces paroles m’ont marqué. A l’heure où je me présente à vos suffrages pour le poste de délégué de circonscription, soyez assurés de ma totale détermination à remplir cette mission et à assumer pleinement cette responsabilité.

Une nouvelle fois, je compte sur votre soutien.

Antoine de JERPHANION